SP face aux risques et menaces périurbains

Plus d'informations
23 Fév 2014 19:50 #98412 par miasm

Question N° : 36436 de M. Guillaume Larrivé Question publiée au JO le : 27/08/2013 page : 8939

M. Guillaume Larrivé alerte M. le ministre de l'intérieur sur les violences inadmissibles ayant été commises, en août, contre deux pompiers dans le quartier défavorisé du Mirail à Toulouse, qui venaient porter secours à une personne âgée tombée dans la rue. Une équipe de trois pompiers venus porter assistance à cette dame a, en effet, été attaquée par des jeunes voyous qui les ont frappés. Deux d'entre eux ont été pris à partie violemment et l'un a reçu un coup de pied à la tête. Il est nécessaire que ces exactions honteuses fassent l'objet d'une sanction judiciaire d'une très grande sévérité. Alors que les sapeurs-pompiers ont été victimes de 1 210 agressions l'année dernière, il est impératif que les pouvoirs publics apportent leur soutien à ces hommes et ces femmes qui se dévouent, chaque jour, chaque nuit, au service de l'intérêt général.

Réponse publiée au JO le : 18/02/2014 page : 1601


Des sanctions exemplaires de deux ans d'emprisonnement ferme ont été prononcées par le tribunal correctionnel de Toulouse le mercredi 16 octobre 2013 à l'encontre de l'auteur des violences commises à l'égard de sapeurs pompiers. Depuis plusieurs années, les services départementaux d'incendie et de secours (SDIS) concernés par ces risques ont mis en place, en collaboration avec les services de police ou de gendarmerie, des protocoles opérationnels visant à améliorer la sécurité des sapeurs-pompiers en intervention. Pour autant, l'évolution des risques et des violences et l'apparition des phénomènes de territorialisation ayant pour effet d'empêcher la réalisation de la mission de secours nécessitent aujourd'hui une remise à jour des procédures. Suite aux événements d'août 2013 survenus en Haute Garonne, le SDIS de Haute Garonne a remis en place les groupes de travail associant les sapeurs-pompiers, les services de police et les services préfectoraux, l'objecti f étant pour les autorités d'associer tous les acteurs des quartiers sensibles et de réviser les protocoles mis en place pour renforcer la collaboration interservices et, ainsi, éviter que les sapeurs-pompiers soient pris à partie. La direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises organisera, par ailleurs, une rencontre au niveau national avec les principaux partenaires concernés au premier semestre 2014, afin de faire un point sur les actions à renforcer et celles à développer. Dans ce cadre, des discussions sont d'ores et déjà engagées avec le centre national d'entraînement des forces de gendarmerie, implanté en Dordogne, sur les possibilités de coopération avec les SDIS exposés aux risques et menaces périurbains, afin de rôder des procédures dans des opérations où les sapeurs pompiers interviennent, soit dans un dispositif d'ensemble, soit appuyés par les forces de l'ordre après une agression.


source ENSOSP

= Croire et Oser =

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: tricuspidetiteufadmin

2ème trail des sapeurs pompiers 2018 en photos

IMG 3542

Facebook fans

Suivez nous sur Twitter